Où voir des éléphants en Ouganda ? - Voyage Ouganda - Mapendano Voyages
Parcs et réserves naturelles où observer les éléphants en Ouganda

Parcs et réserves naturelles où observer les éléphants en Ouganda

10 déc. 2023

L’éléphant fait partie des animaux incontournables à voir lors d’un voyage en Ouganda. Découvrez, dans cet article, les parcs nationaux et réserves où l’on peut voir des éléphants sauvages à travers le pays ainsi que tous nos conseils pour partir en safari en toute sécurité. 

Voir des éléphants sauvages en Ouganda

On trouve environ 6500 éléphants sauvages en Ouganda dont deux espèces principales : les éléphants de savane (Loxodonta africana) et les éléphants de forêt (Loxodonta cyclotis). En effet, les éléphants vivent principalement dans les savanes ougandaises mais on en trouve aussi, en plus petit nombre, dans les forêts tropicales du pays. 

Pouvant peser jusqu’à 6 tonnes, l’éléphant constitue le plus grand et le plus lourd animal appartenant au célèbre Big 5. Bien qu’ils soient impressionnants, les éléphants sont des animaux majestueux. Une chose est sûre, voir des éléphants sauvages dans leur état naturel en Ouganda est une expérience qui marque les esprits à jamais. 

Les parcs et réserves où l’on peut voir des éléphants en Ouganda

Il est possible de voir des éléphants dans tous les parcs nationaux ougandais, à l’exception du parc national du lac Mburo. On peut aussi en voir dans certaines réserves du pays. Voici les principaux sites où l’on peut voir des éléphants en Ouganda :

Le Parc national de Murchison Falls

  Parcs et réserves naturelles où observer les éléphants en Ouganda  

Situé au nord-ouest de Kampala, dans la partie septentrionale de la vallée du Rift Albertin, le Parc national de Murchison Falls constitue la plus grande et la plus connue des aires protégées de l’Ouganda. S’il est connu pour ses célèbres chutes et ses sublimes cascades, le parc est aussi considéré, en raison de son incroyable biodiversité, comme l’une des meilleures destinations de safari en Ouganda.

Rendez-vous dans la partie nord du parc pour observer les éléphants de savane. Vous pouvez aussi prévoir un safari en bateau sur le Nil pour tenter de voir les pachydermes (et autres animaux) s’abreuver le long du fleuve. 

Le Parc national de Queen Elizabeth

  Parcs et réserves naturelles où observer les éléphants en Ouganda  

Réputé pour contenir l’une des plus grandes biodiversités au monde, le Parc national de Queen Elizabeth figure, lui aussi, comme l’un des meilleurs parcs ougandais pour partir en safari animalier. 

Situé dans le district de Kasese, à l’ouest du pays, le parc s’étend sur 1 978 km² et se compose de nombreux paysages : de la savane aux forêts tropicales en passant par des marécages de papyrus et des lacs nichés dans des cratères de volcans éteints ! Le parc abrite pas moins de 90 espèces de mammifères, dont une grande population d’éléphants.

Le Parc national de Kidepo Valley

  Parcs et réserves naturelles où observer les éléphants en Ouganda  

Situé à 800 km au nord de Kampala, à la frontière avec le Kenya et le Soudan du Sud, le Parc national de Kidepo est le plus isolé de tous les parcs ougandais. C’est, pour beaucoup, le plus beau parc naturel de l’Ouganda. Une chose est sûre, c’est l’endroit idéal pour s’éloigner des safaris ultra-touristiques et sortir des sentiers battus. 

Caractérisée par de grandes plaines recouvertes de hautes herbes et couloirs forestiers, cette région montagneuse est la terre de nombreux troupeaux d’éléphants mais aussi de buffles, zèbres, girafes, lions et léopards...

La Réserve de Bokora

Située dans le nord-est du pays, lRéserve faunique de Bokora est la deuxième plus grande réserve animalière d’Ouganda. Malgré des conditions hostiles en raison de la sécheresse, la réserve accueille une faune riche qui a su s’adapter au fil des siècles. 

Les éléphants venant du Soudan traversent la région et viennent jusque dans la réserve pour s’abreuver dans la rivière saisonnière de Kidepo et paître dans les réserves voisines, pendant ou après la saison des pluies. 

Les forêts du Parc national des gorilles de Mgahinga

Situé à l’extrême sud-ouest de l’Ouganda, à la frontière du Congo et du Rwanda, le Parc national des gorilles de Mgahinga est, comme son nom l’indique, l’un des derniers refuges des gorilles de montagne du monde. C’est aussi le plus petit parc national d’Ouganda.

Situées entre 2 227 m et 4 127 m d’altitude, les forêts de la réserve constituent le lieu de vie de gorilles et de nombreux primates mais aussi d’éléphants de forêt. En compagnie d’un garde-gibier, vous pourrez partir en trek à la rencontre de toutes ces magnifiques créatures.

Le parc national de la forêt impénétrable de Bwindi

  Parcs et réserves naturelles où observer les éléphants en Ouganda  

Au sud-ouest du pays,  le long de la frontière entre l’Ouganda et la République démocratique du Congo, se trouve le parc national de la forêt impénétrable de Bwindi. Là encore, c’est un parc particulièrement réputé pour ses nombreuses colonies de primates dont les chimpanzés et les gorilles de montagne. 

Mais outre les primates, on y découvre aussi 120 espèces de mammifères dont l’éléphant de forêt. Pour les voir, vous avez l’embarras du choix : randonnées, safaris ou trekking !

 

Attention aux consignes de sécurité lors d’un safari

Comme pour toutes les destinations safaris, vous devez impérativement respecter les consignes de sécurité pour partir à la rencontre du monde sauvage ougandais en toute sécurité. 

Pour rappel, voici les règles de bonne conduite à adopter pour partir voir des éléphants (et autres animaux) lors d’un safari en Ouganda : 

  • S’habiller avec des couleurs discrètes et porter des vêtements neutres pour ne pas attirer l’attention des animaux ;
  • Circuler uniquement dans les zones autorisées et ne jamais quitter les zones balisées (en cas de safari en autonomie) ;
  • Ne jamais sortir du véhicule en dehors des zones autorisées ;
  • Garder les portes ouvertes et rester près du véhicule dans les zones piétonnes autorisées ;
  • Rouler doucement et respecter la vitesse maximum autorisée ;
  • Ne pas ouvrir les fenêtres des véhicules en compagnie d’animaux sauvages ;
  • Ne jamais crier ni klaxonner et rester calme en toute circonstance ;
  • Laisser toujours la priorité aux animaux et ne jamais tenter de forcer le passage ;
  • Garder toujours une distance de sécurité entre les animaux et le véhicule ;
  • En cas de signes d’agressivité (lorsqu’un éléphant a peur ou se sent agressé, il a tendance à décoller ses oreilles, balancer sa trompe nerveusement et baisser sa tête), vérifier qu’il n’y a pas d’autres éléphants derrière vous et reculer tout doucement pour garder une distance de sécurité ;
  • Privilégier toujours un safari accompagné d’un guide local qui connaît le terrain par cœur et qui peut anticiper plus facilement les réactions des animaux.

 

Vous souhaitez partir en Ouganda à la découverte de son incroyable faune sauvage ? Découvrez notre circuit ‘Grande faune africaine et Peuples isolés du Nord-Est de l'Ouganda’ qui vous mènera à la découverte des principaux parcs nationaux du pays où vous pourrez effectuer un safari pour partir à la rencontre du big 5 et des nombreux autres animaux de cette terre sauvage. 

 

Florine Dergelet

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Charles de "Mapendano Voyages". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+250 788 761 069