Qui est Leah Namugerwa, militante en Ouganda - Voyage Ouganda - Mapendano Voyages
Leah Namugerwa : une militante pour un avenir vert en Ouganda

Leah Namugerwa : une militante pour un avenir vert en Ouganda

18 déc. 2023

Leah Namugerwa est une « activiste du climat » comme elle aime se définir. Inspirée par la célèbre Greta Thunberg, cette jeune ougandaise est l’une des figures emblématiques de la protection de l’environnement en Afrique. Portrait de cette jeune militante qui se bat contre un avenir vert en Ouganda et dans le monde.

Qui est Leah Namugerwa, la militante de la défense du climat en Ouganda ?

Leah Namugerwa est une jeune Ougandaise qui lutte contre le réchauffement climatique et pour la protection de l’environnement. Son combat a commencé lorsqu’elle était âgée seulement de 13 ans. C’est en 2018 qu’elle découvre, comme le reste de la planète, la militante écologiste suédoise : Greta Thunberg.

En parallèle, la jeune ougandaise, originaire du district de Mukono (région touchée par la déforestation en raison de l’extension de la capitale, Kampala), découvre les images d’un reportage télé sur les glissements de terrain et les inondations qui ont touché le district de Budula et qui ont coûté la vie de 40 personnes. 

Très vite, l’adolescente se sent concernée par les combats de Greta Thunberg et fait le rapprochement entre ses discours et ce qu’elle vit en Ouganda.

« Les conséquences du changement climatique que Greta Thunberg décrivait sont des choses que je connais. Les inondations sur mon chemin pour aller à l’école, les cours interrompus parce que l’eau entre dans nos salles de classe… J’ai réalisé que les enfants étaient particulièrement touchés par tous ces phénomènes menaçant leur futur. Et que si nous ne faisions rien, nous allions continuer à souffrir » a-t-elle déclaré.

C’est alors que sa vocation est née et qu’elle prend des mesures similaires. Depuis, la jeune femme jongle entre l’école, les manifestations, les discours et les nombreuses actions sur le terrain. Elle fait aujourd’hui partie des plus importantes activistes pour le climat sur le continent africain.

Les différentes actions pour le climat mises en place par Leah Namugerwa

Manifestations et grèves avec le mouvement ‘Fridays For Future’

  Leah Namugerwa : une militante pour un avenir vert en Ouganda  

Face à l’inaction du gouvernement ougandais sur les thématiques environnementales et s’inspirant des sit-in de Greta Thunberg devant le Parlement suédois, Leah Namugerwa organise la première grève scolaire pour le climat, dans le cadre du Fridays for future, lancé en novembre 2018 par Greta Thunberg. 

Chaque vendredi, elle rate les cours pour descendre dans la rue brandissant des pancartes pour véhiculer des messages. Elle décide aussi, avec l’aide de Sadrach Nirere, Hilda Flavia Nakabuye et son cousin Bob Motavu, de donner naissance aux Fridays for Future de l'Ouganda. Si elle était seule à manifester au départ, le mouvement de Leah Namugerwa a fait parler de lui et a fini par prendre de plus en plus d’ampleur. 

Campagne pour l’interdiction des sacs en plastique en Ouganda

Après avoir lancé les grèves scolaires, la jeune activiste décide, en mai 2019, de lancer une campagne visant à appliquer l’interdiction de l’utilisation, de la production et de la vente de sacs en plastique en Ouganda. Elle va même jusqu’à s’adresser au Président Yoweri Museveni pour que le gouvernement ougandais respecte ses propres lois environnementales. 

Comme elle l’explique, l’interdiction des sacs en plastique a déjà été décrété par le président en 2015 et 2018 : « Au sein de la communauté est-africaine, le Rwanda l’a fait il y a des années, le Kenya en 2017 et la Tanzanie en 2019. En Ouganda, la loi a été votée mais n’a jamais été appliquée. Or, le plastique pollue nos forêts, nous empêche de nager dans les rivières, tue la faune aquatique… ».

La campagne de Leah Namugerwa devient virale sur les réseaux sociaux et le hashtag #BanPlasticUG fait le tour du monde.

Plantation d’arbres avec le projet ‘Birthday Trees’

  Leah Namugerwa : une militante pour un avenir vert en Ouganda  

Pour ses 15 ans, la militante, plus engagée que jamais, décide de célébrer son anniversaire de manière hautement symbolique : elle plante des arbres pour lutter contre la déforestation.

Elle décide alors de planter 200 arbres en 2019 et recommencera l’année suivante en plantant 500 arbres. Depuis, elle célèbre tous ses anniversaires ainsi et baptise son projet "Birthday trees" (arbres d’anniversaire). Elle appelle ses proches, les communautés locales et les entreprises à faire de même les années suivantes. En 2021, elle plante 700 arbres et en 2022, 800 arbres ! 

 « J’aimerais que les arbres d’anniversaire deviennent une pratique culturelle. Partout dans le monde mais surtout ici, dans mon pays. D’ici 2040, nous pourrions ne plus avoir de forêts du tout. » a-t-elle déclaré.

Alors que le patrimoine forestier est passé de 24 % en 1990 à 8 % en 2019, Leah Namugerwa ambitionne de devenir avocate spécialiste de l’environnement.

 

Florine Dergelet

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Charles de "Mapendano Voyages". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+250 788 761 069